Léonard de Vinci  (1452-1519) est un génie universel de la Rensaissance et un esprit visionnaire. Dans le domaine qui nous intéresse; le vélo, une question se pose : Léonard a-t-il inventé la bicyclette bien avant 1817 quand le baron Karl Drais inventa la Draisienne. Si nous comparons la draisienne par rapport au vélo de Léonard de Vinci, ce dernier apparait bien plus en avance que l'engin de Drais. A l'inverse de cette machine, la bicyclette de Léonard comporte déjà un plateau, un pédalier, des manivelles, des pédales et une chaîne de transmission vers un pignon situé sur la route arrière. Un guidon aux allures modernes, deux roues de même diamètre, sans l'ombre d'un doute la bicyclette de Léonard de Vinci apparait comme moderne en pleine Renaissance italienne !


Ce dessin apparait sur le Codex de Madrid sur le verso d'une des pages. Des esprits sceptiques avancent qu'il s'agit d'un faux dessiné à la fin du XIX e siècle par un farceur mal intentionné... Pourtant une chose est certaine, la transmission de ce "vélo" existe bien sur un autre codex le n°2, donc le Maestro a bien inventé la transmission de vélo et c'est déjà énorme.  D'autres pensent que le dessin de cette bicyclette a été inspiré par l'un des élèves de Léonard de Vinci en examinant les dessins des transmissions qu'avaient inventé le Maître italien.

 

Si nous étudions les inventions de Léonard de Vinci qui sont nombreuses et variées, ingénieuses et en avance sur son temps, il n'y a rien d'improbable au fait qu'il ait pu penser à une machine qui permette à l'homme de s'affranchir des limites de la marche à pied ou du déplacement à cheval avec la création de ce dessin montrant une bicyclette ! C'était tout à fait à la portée de l'esprit hautement créatif et ingénieux  de Léonard de Vinci.

 

Il est courant aux Modernes ne mettre en doute les Anciens, car nous pêchons par le sentiment de supériorité, pourtant nous devrions être plus humble et accepter que certaines inventions existaient déjà par le passé et que nous pouvons redécouvrir ceux que d'autres avaient déjà pensés. Par exemple nous savons par l'archéologie et l'histoire que les anciens Grecs de l'époque d'Alexandrie avaient mis au point avec un ingénieur du nom de Héron d'Alexandrie un engin de transport à vapeur bien avant le fardier de Cugnot en 1770. Alors pourquoi pas Léonard avec la Bicyclette ce n'est pas du tout improbable, d'autant plus qu'il a bien inventé la transmission du vélo ... et qu'il existe ce dessin troublant de modernité.

 

Une autre question se pose : Léornard a-t-il fabriqué ensuite cette bicyclette? La question reste aussi très controversée. Nous savons que Léonard de Vinci ne fabriquait pas en principe les machines qu'il dessinait sur le papier. En principe... car en réalité, nous savons peu de choses de la vie de Léonard de Vinci, pour certains historiens il n'est pas improbable qu'il est fait fabriquer ou fabriquer lui-même certaines de ses machines. Mais si c'est le cas que sont-elles devenues?

 

Peut-on penser que quelqu'un ou Léornard de Vinci lui-même soit monté sur la bicyclette qu'il conçu en plein XIVe s.? Personne ne le saura jamais à moins qu'un jour une découverte se fasse jour. Après tout les historiens mettaient en doute les écrits alchimiques de Sir Isaac Newton le découvreur de la gravitation, jusqu'au jour où l'on découvrit dans les années 1970 ses écrits oubliés dans une malle d'une obscure maison.

 

Quoi qu'il en soit, quand un cycliste utilise une transmission de vélo dès qu'il monte sur sa machine, il pourra avoir une pensée pour Léonard de Vinci qui inventa cette transmission en une période lointaine de la nôtre où l'idée même d'une bicyclette était aussi incongrue qu'une fusée spatiale en pleine préhistoire ! 

 

Jonathan.