LES 4 MOUSQUETAIRES DU GROUPE 3 & LES OIES SAUVAGES


DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 2018

Déplacement des oies sauvages en migration vers le Sud (Capture écran film Go Pro Hero)


 

 

LES QUATRE MOUSQUETAIRES DU GROUPE 3 

ET LES OIES SAUVAGES

 

 

 

En ce beau dimanche encore ensoleillé de ce début Septembre, le Groupe 3 se retrouve à 8 heures (avant nous à 7h30 les groupes 1 et 2 sont partis pour un long parcours d’endurance qui n’est pas toujours à la portée des jambes du groupe 3) devant le garage des Bruyères avec 4 licenciés, autrement dit les 4 mousquetaires avec :


Serge P dit « Geraint » pour ce parcours, Gérard L dit Coco dit « Froomey", Stéphane L, et Jonathan G. Avec au départ l’un des piliers de notre section Gérard Moulin.

 

Nous partons donc à 5 mais très vite nous nous retrouvons 4 mousquetaires du vélo, notre ami Gérard nous ayant accompagnés au début du parcours.

 

Un parcours plus difficile que d’habitude, fait de faut plats, de « coups de cul » et de parties roulantes. Il y en aura pour tout le monde : les rouleurs, les grimpeurs, les descendeurs de nôtre groupe 3 réduit à 4 mousquetaires du vélo !

 

Nous allons en direction des Mureaux, point le plus éloigné de notre trajet. Je note une présence de nombreuses voitures dans cette partie du parcours, malgré un dimanche ! C’est du au fait que nous roulons à proximité de grands axes routiers dans cette partie des Yvelines et de grosses agglomérations. Il faut donc être vigilant aux véhicules et ne pas se relâcher. 

 

Stéphane et moi constatons que Gérard  Let Serge ont une forme terribles et nous avons du mal à être dans leurs roues, il roulent vite et fort pour cette reprise. Notre circuit sera d’ailleurs pour notre groupe 3 mené très rapidement avec une moyenne de 23 km/h au lieu des 20 km/h habituel, avec des pointes à 38 km/h sur du plat !!! On s’est demandé même si Serge et Gérard L avaient signé un contrat avec la Sky pour le prochain Tour de France… deux vrais leader motivés et redoutables sur la route avec un rythme d’enfer.

 

Dans les montés Stéphane a montré des talents de grimpeur et avec une grande vélocité il se retrouve en haut des bosses alors que nous on est encore en bas des bosses! Il roule avec un VTC ce qui est remarquable, c’est un cycliste accompli et puissant. On se demande ce qu’il fait avec notre Groupe 3 ! Cela étant le VTC de Stéphane à tout d’un VTT semi-rigide de compétition. De marque SCOTT, avec un cadre avec top tube sloping, une fourche avant télescopique, des freins à disque, c’est un vélo performant qui a tout du VTT semi-rigide plus que du VTC.

 

De mon côté j’ai pris plusieurs fois un VTT pour aller avec le groupe 3 et c’est difficile de suivre des vélos de route avec un VTT (même avec le Y22 un Vtt fait pour la vitesse)… alors chapeau bas Monsieur Stéphane pour vos performances avec votre Scott « VTC ».

 

Note : d’un point de vue technique, le Scott de Stéphane se rapproche beaucoup du Scott Scale 960 qui est un VTT semi rigide de XC plutôt que d’un Sub Cross 10 qui lui est bien un VTC (la différence étant dans la position du Top Tube entre les deux modèles, le Sloping étant réservé aux VTT).


Serge P en parfait Capitaine de Route connaissant sur le bout des doigts l’ensemble des parcours du SOH cyclo/VTT, nous piège de temps en temps pour vérifier si nous connaissons bien les parcours… et examen … raté… Stéphane et moi continuons allègrement notre chemin alors qu’il faut tourner à droite ou à gauche selon. Ah les jeunes ! Ils ont la tête dure, cela ne rentre pas les parcours sourire… Mais avouons le quel plaisir de se laisser guider par Serge sur la route, on à le sentiment que le parcours se fera tout seul !!!!! D’ailleurs dans
SerGe Pangrazzi il y a les initiales de G.P.S. 

 

Nous nous arrêtons à mi-parcours et nous entendons des cris dans le ciel, nous découvrons alors des vols majestueux d’oies sauvages migrants vers le Sud, elles volent en formation en V, impeccables, par groupe de plusieurs formations, le tout fermé par deux oies sauvages qui semblent assurer aux autres la sécurité de vol comme des aiguilleurs du ciel. C’était un spectacle majestueux de les voir passer ainsi et partir de nos régions. 

 

Une dame vient nous parler de ces oiseaux et les compare à la Patrouille de France qui elle aussi « vole en V » ! L’Homme ne fait qu’ici imiter les oiseaux et Léonard de Vinci avait raison lorsqu’il observait longuement le vol des oiseaux pour déclarer en pleine Renaissance qu’un jour les humains voleront comme les oiseaux.


Après ce spectacle aérien naturel, il est temps de reprendre la route, nous avons encore du chemin à faire. Et aussitôt Coco prend la tête du petit peloton, et nous entraine à rouler de nouveau vite et fort… Ouf il fallait le suivre ce coureur… je dis bien coureur, car il roulait comme tel, rien à avoir avec du cyclotourisme, oups…

 

Heureusement que j’avais un vélo léger pour suivre… sinon je risquais de rester à la traine vu le train digne d’un « mini-critérium » de Gérard L « Coco ».

 

A un moment Stéphane ne confie qu’il regrette l’absence de Daniel et Patricia, car avec eux on peut rouler moins vite et se refaire des jambes… là avec nos deux vétérans qui se prenaient pour des leaders de la Sky, on avait du mal à suivre. Pour le coup ils auraient pu rouler avec le Groupe 1 sans soucis.

 

Là notre pote Gérard « Coco » devenait pendant ce parcours « Froomey » et notre capitaine Serge était surnommé «Geraint Thomas » quant à nous il fallait redoubler de forces et de Watt pour être dans les roues de nos deux leaders du Groupe 3. Il faudra donc penser à mettre pour la prochaine sortie un logo « Sky » sur nos maillots SOH !!!! Chose incroyable on a même doublé des gars CCO pendant ce parcours à train de pro… qu’avait donc fait nos deux vétérans pour avoir de telles jambes? Les spéculations sont ouvertes : régime pâtes?  Jambon? Côte de Boeuf ? Crêpes? Whisky?Vodka? Pastis? La niake? la gagne? 

 

Arrivée à Sartrouville au retour où nous nous arrêtons, j’étais pour ma part totalement rincé, cuit, cramé… De plus je venais de piquer un gros sprint pour « venger » notre Froomey (Gérard L. « Coco ») en effet à l’entrée du pont de Maisons-Laffitte, un gars en VTT sans casque environ la cinquantaine, coupe la route sans prévenir notre groupe, où il manque de renverser Gérard « Coco » puis se « barre » à toute vitesse histoire de faire le « cake » sur la route. Bref un chauffard en VTT, cela existe aussi il n’y a pas que les voitures qui peuvent avoir des comportements dangereux. 

 

Mon sang côté espagnol ne fait qu’un tour aie aie caramba et cela m’énerve de voir cela. Alors je passe tout à droite et mets le grand plateau, je monte à 40 km/h pour rattraper ce voyou en deux roues qui a manqué de renverser mon ami Gérard dit « Coco » dit « Froomey ». Je le double alors comme une flèche en le serrant et en lui disant ma pensée du jour… que je ne répéterai pas.

Mais je regrette ma propre attitude qui aurait pu être dangereuse pour moi comme pour ce voyou, après tout il n’avait pas renversé Coco, mais il s’en était fallu de peu. J’espère qu’il se souviendra de cette « passe d’arme » en vélo, et qu’à l’avenir il avertira avant de passer en force au risque de créer un accident. Quant à moi je resterai plus stoïque si il y avait une prochaine fois, en espérant qu’il n’y en aura pas, ces incivilités étant toujours désagréables.

 

Au final une super sortie sous un temps resplendissant, température idéale, de beaux paysages, de belles villes, un circuit varié et non monotone le tout à une vitesse inhabituelle pour le Groupe 3 du fait de nos « Froomey » et « Geraint » du jour où nous étions une sorte de « Sky/SOH »… mêlant endurance et rapidité sans faille.

 

Un presque 70 km réglé rapidement sur la route, des jambes en feu pour certains, d’autres avaient le feu au c… le tout dans la bonne humeur et la joie de la sortie sportive accomplie.


On en redemande chers mousquetaires du Vélo ! 

 

Nous avons également eu une pensée pour nos amis Daniel et Josette en vacance, Daniel et Patricia sur d'autres routes, nos autres amis du groupe 3 et bien sûr pour Christel et son mari qui écument en vélo les routes de Loire-Atlantique que je viens moi même de pratiquer en Août ! A bientôt chers vous tous pour de nouvelles aventures cyclistes. 

 

Sportivement 

 

Jonathan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Données GPS depuis le vélo de Jonathan

Galleries de photographies