A FOND SUR NOS VELOS



3 Vttistes se sont retrouvés à 8h30 : Serge B, Nicole R, et Daniel L. pour rider en forêt et 5 cyclos de notre club pour la route à 9h00 étaient présents : Serge P., "Coco", Joachim, Jean-Pierre D. , Jonathan et notre invité qui roule le jeudi avec nous : le marathonien Gilbert. Soit en tout 6 cyclistes. Etaient donc représentés tous les groupes 1, 2 et 3.


Nous avons démarrés fort dès le départ, en plaine d'Achères. Serge remarque que la chaîne de Joaquim présente un défaut, elle n'est pas tendue, et le dérailleur arrière semble comme bloqué.

 

Arrivé à Conflans, l'équipe examine son vélo et résout le soucis, ainsi Joaquim peut rouler en toute confiance avec une chaîne remise en place.

 

Le soleil est au rendez-vous malgré de grosses averses matinales, la route est sale, présentant de nombreux gravillons, et autres cochonneries qui vont avec ce type de temps pour les cyclistes.

 

Mais personne n'a percé sur la route et le parcours des "étangs" s'est déroulé sans aucun soucis mécanique ou de pneumatique.

Au retour toute l'équipe à foncé sur la route départementale qui relie Conflans à l'entrée de la route de la "station d'épuration", et jusqu'à Maisons-Laffitte. 

 

J'ai lancé la course en montant à 37 km/h avec mon Y 22 suivi de Joaquim, puis Jean-Pierre, Gilbert, Serge, COCO, qui eux tous sont montés à près de 40 km/h... c'était impressionnant en force et en puissance, ils ont volés avec leur vélos sur la route en parfait peloton. En l'absence de vent, nous entendions le bruit caractéristique des pneus à cette vitesse sur le bitume. Une sorte de sifflement doux régulier.

 

Pour ma part ayant choisi volontairement de rouler sur route en VTT, je n'ai pas pu suivre le rythme à grande vitesse du peloton, malgré mes roues "batons" et leurs inertie. Le poids du VTT par rapport à un vélo de route à fait la différence et aussi le fait que j'utilise sur ce VTT que 7 vitesses. C'est difficile de rivaliser en développements et braquets avec un vélo de route.

 

Je ne retrouverai mes compagnons de route que sur Achères ! C'était vraiment une super sortie, ludique et sportive, où personne n'a ménagé ses jambes pour rouler vite et fort.

 

Joaquim et Jean-Pierre sont des cyclistes puissants qui savent monter en puissance quand il le faut et distancer tout le monde d'un simple coup de pédale. C'est super pour s'entraîner et essayer de garder leurs roues. 

 

Gilbert qui souffre d'un soucis au genou était très heureux de pouvoir rivaliser avec nos deux "coureurs" présents ce jour. Rien d'étonnant quand on songe aux marathons nombreux qu'il a couru et cours encore, ainsi qu'a son vélotaf quotidien qui lui fait un entrainement en foncier important.

 

Ce fut bien un parcours de 50 km mais à fond les vélos...

 

Sportivement.

 

Jonathan

 

 

Gallerie de photos et données GPS GR.3