LA NEIGE A HOUILLES

Ce VTT semble transformé en oeuvre d'art éphémère de glace... C'est la saison hivernale avec chutes de neiges abondantes


Et pendant ce temps-là la vie des cycles du SOH par Patricia G.

Patricia sur son vélo route BH, a accepté de nous faire un petit compte-rendu des sorties récentes au SOH entre froid et neige

Bonjour à toutes et tous,

 

Depuis le retour en "pièces détachées" de Christelle, nous n'avons pas fait beaucoup de sorties (seulement 2 dimanches) : 

- 1er dimanche de vélo : La Honte !, au moment d'enfourcher ma monture, j'étais à plat. Le temps de changer ma chambre à air, on est arrivé au lieu de rendez-vous avec un quart d'heure de retard, mais grâce à ton compte rendu, je me suis dit que j'avais échappé à un Enfer (de vitesse), sauf, que peut-être que si j'avais été là, la cohésion du groupe 2/3, aurait été meilleurs puisque vous êtes bien obligés de 

m'attendre en haut de chaque difficulté ! On a fait une cinquantaine de km tous les deux à mon train de sénateur. 

- Un dimanche : week-end raquettes à Métabief (Jura). Station à 1.000 m d'altitude. Avec les copains, on avait prévu de monter jusqu'au Mont d'Or (1463 m) pour avoir une vue imprenable sur le Mont Blanc .Dans le brouillard, on n'y voyait pas à plus de 50 m. Faute de voir les bâtons de balisage du sentier de randonnée raquettes, on fait demi-tour au Monrond (1420m). De retour à la station, on a discuté avec un gendarme de montagne, il nous a dit qu'heureusement qu'on avait fait demi tour car le sentier qui mène au Mont d'Or suit la crête avec la falaise en à pic lorsqu'on regarde vers le Mont Blanc ; or avec les chutes de neige et le vent, les abords ne pouvaient pas être sécurisés. 

- 2ème dimanche de route (le 28 janvier) : On était, je crois bien seulement 5 cyclos Route. Je ne saurais pas capable de te donner le nom de nos trois compagnons (du 1er groupe) car à la caserne des pompiers de Houilles, on les avait déjà perdu de vue ; si bien qu'on a fait le circuit prévu en l'aménageant (c'est le parcours de l'ancienne fiche K). Depuis Poissy au lieu d'aller sur Moraivillier puis Ecquevilly, on a fait Villennes, Médan, Vernouillet, Verneuil, les Mureaux, Melan, c'est beaucoup plus agréable et champêtre, on n'a pas à traverser toute la ville des Mureaux. Depuis Melan on est rentré directe sur Poissy, je ne me sentais pas le courage de monter Evèquemont, à Triel, je n'ai toujours pas eu le courage de monter Pissefontaine. Tout le long de la route on a pu constater l'avancé de la crue et les routes coupées. A Poissy, la route qui passe sous le chemin de fer était coupé ; heureusement, le trottoir est surélevé on a pu passer avec nos vélos. Je voulais te faire mon compte rendu à notre retour, mais l'après midi, j'étais qu'en même fatigué alors qu'on avait fait seulement 58km, à ma vitesse de croisière (mais, il n'y a pas à dire, le vélo, c'est Dur Dur, dès que je loupe un entrainement, il faut plusieurs sorties pour retrouver le niveau). 

- Dimanche dernier les enfants venaient déjeuner à la maison. Vélo ou Cuisine ? il a fallu choisir !!!... 

En ce qui concerne les jeudis, on n'a pas fait de sortie, soit qu'il faisait un temps de chien (je préfère aller à mon cour de gym avec l'Avant Garde de Houilles, au moins je suis au chaud et au sec), ou bien j'avais une séance chez le kiné à 12 h (je ne me vois pas arriver chez lui en tenu cycliste, et à moitié à l'agonie). Il faut avouer que la tendinite dont je souffre à l'épaule droite, ne me donne pas trop envie de faire du vélo sur plusieurs heures car après les 2 premières heures cela devient pénible de tenir le guidon. Seule solution, il 

faut rouler plus vite et faire les 60 km en 2 heures (c'est peut-être pour bientôt ) Amicalement 

 

Le vélo en montagne nous avons le choix entre Fat Bike et "vélo-ski". (Morzine)

Type de Moutain Bike vu en montagne en été et début hiver, après quand la neige est abondante il faut passer au Fat Bike

Le FAT BIKE (littéralement en anglais "gros vélo") ou "VTT de neiges"  n'est pas une notion nouvelle, dès l'avant guerre américains et français avaient travaillés sur ce concept la preuve en image ! Rien de nouveau sous le soleil... pardon sous la neige. Jusqu'au moderne FAT BIKE électrique ici avec son cadre en Y de MEKKANOBIKE.. 

Différents concepts de vélo des neiges : FAT BIKE, CONCEPT SNOW BIKE, étonnant VTT-chenilles à fourche sur ski, etc. Tout existe pour satisfaire les cyclistes les plus extrêmes pour ne pas arrêter leur passion pendant l'Hiver et la neige. Il parait que la conduite des VTT-chenilles est très lucide et procure au Vttiste dans la neige beaucoup de joie. Enfin le FAT BIKE a fait ses preuves depuis quelques temps, c'est "comme un VTT mais en plus gros" avec des pneus énormes qui permettent une stabilité et une accroche dans la neige. Presque toutes les marques proposent des FAT BIKE. Quant au VTT-chenille qui en aura le premier au SOH?!